Pour cette 14è édition de Résonances, Rencontres du cinéma citoyen au magic Cinéma à Bobigny (19 au 25 novembre), notre invité d’honneur est Didier Daeninckx, nous lui avons confié une carte blanche sur 1954, début de la Guerre d’Algérie, un évènement politique majeur dont on a longtemps essayé d’occulter les volets les plus sombres.
Il a choisi deux films majeurs : LES SACRIFIÉS d’Okacha Touita, réalisé en 1984 avec Miloud Khetib, Sid Ali Kouiret, Djamel Mohamed Allam (samedi 22 novembre à 18h30). Et ZABANA !  de Saïd Ould-Khelifa (dimanche 23 novembre à 15h), une production récente de 2012 qui abattu des records d’entrées en Algérie.
Il explique ainsi son choix : « Dans Zabana !, Saïd Ould-Khelifa choisit lui de briser un tabou français : l’utilisation de la guillotine à des fins politiques, sous un gouvernement de gauche, et cela dès les premières années de l’insurrection algérienne, alors qu’avec Les Sacrifiés, un film de 1984, Okacha Touita rompt le silence sur la meurtrière guerre civile qui a opposé, dans les villes de France, le Front de Libération National et le Mouvement Nationaliste Algérien de Messali Hadj. »

En résonances avec la proposition de Didier Daeninckx, l’avant-première de LOIN DES HOMMES de David Oelhoffen (samedi 22 novembre à 20h30), avec Reda Kateb, adapté librement d’une nouvelle d’Albert Camus et qui évoque, lui, l’hypothèse d’une fraternité possible en temps de guerre. »
Dominique Bax, directrice du festival"

Plus d'infos sur http://www.magic-cinema.fr/

Festival Resonances - 19 au 25 novembre 14

A ne pas rater: Le 3 décembre à 19h au 11 Art à Paris le Forum France-Algérie organise un rencontre-débat autour de l'ouvrage de Christian Phéline: Un Guadeloupéen à Alger Me Maurice L’Admiral (1864-1956)
Modération: Farid Yaker

Le 11 Arthttps://www.facebook.com/le11emeart
Consommation obligatoire. Possibilité de dîner sur place à 20h30 avec formule spéciale pour les participants.

Inscription obligatoire ici http://forumfrancealgerie.org/s-inscrire-a-un-evenement

LADMIRAL

Fils d’un notable mulâtre de Basse-Terre né esclave, Maurice L’Admiral poursuit à Alger un singulier parcours jusqu’à l’aube de la guerre d’indépendance. Avocat «indigénophile», il connaît une précoce notoriété avec sa défense des révoltés de Margueritte (1901) où, le premier, il retourne l’accusation contre les méthodes coloniales. Conseiller municipal au titre indigène de 1908 à 1919, il inspire la première délégation d’élus à se rendre à Paris revendiquer un accès élargi des Musulmans aux droits civiques.

festival international du cinemaH'na barra / Us, Outside / Nous dehors. Algérie | 2014 | 52 min un film de Bahïa Bencheikh-El-Fegoun (Algérie), Meriem Achour Bouakkaz (Algérie). Le Festival International Jean Rouch, ainsi que le souhaitait son fondateur, « … permet de voir, de discuter, de détester, d’adorer des films venus de tous les coins du monde, le plus souvent accompagnés de leurs auteurs prêts à se défendre ou à découvrir avec émotion que leur message – aussi difficile qu’il soit – avait été vu et entendu. » La manifestation, organisée par le Comité du film ethnographique en collaboration avec le CNRS-Image, est depuis vingt-sept ans sous la responsabilité de Françoise Foucault, présente les tendances les plus originales de l’anthropologie visuelle dans le monde ainsi que les productions des différentes Écoles d’Anthropologie audiovisuelle en Europe. Elle est désormais l’occasion de débats thématiques organisés.

Du 4 au 29 novembre 2014

Pour plus d'informations, cliquez ici

Rencontre-débat organisée par le Forum France-Algérie dans le cadre du cycle « La France à l’heure de la diversité »

Inscription obligatoire ici. *

LOGO CWA International simple RVB 1unnamed

logo 15

Diversité h

En présence de Madjid Si Hocine, président de SoliMed Algérie, de Ferial Furon, présidente du Farr et de l'auteur

A 19h30, vendredi 21 novembre, au St André des Arts, 30 rue St André des Arts, Paris 75006. Métro St Michel

Tarif: 6,50 euros

Sur le pont d’un des ferries qui font la navette entre Marseille et Alger Rachid, plus de soixante ans, termine sa prière et se dirige vers le restaurant. Tandis qu’il déjeune, il est terrassé par une crise cardiaque. Transporté dans sa cabine, il revoit sa vie défiler. 
Il vit en France depuis les années 70, travaillant d’abord sur des chantiers en région parisienne, puis dans des usines du Nord de la France, où il s’est activement impliqué dans les luttes sociales. Des années plus tard, revenu en région parisienne, il s’est installé avec sa famille dans l’appartement qu’il est parvenu à acquérir.  Employé dans une morgue,   son travail consiste à y préparer les corps des musulmans selon les rites de l’Islam.
Il a toujours pensé finir ses jours en Algérie, où il s’est fait construire une maison.
Dès qu’il est à la retraite, il réunit sa famille  et lui annonce qu’il a décidé de rentrer au pays et mis en vente l’appartement. Sa femme et ses enfants, stupéfaits, refusent de le suivre.....


Chacun sa vie
Sortie le 12 novembre 2014
A Paris (Studio Saint André des Arts) et en Province
Comédie dramatique d'une 1h30 avec Ahmed TAYBI,   Yves  PIRON,  Oumria MOUFFOK, Chafik AÏT AHMAD et Alice TAURAND

Réunion-débat organisée par le Manifeste des libertés
Devant la dégradation accélérée de la situation au Moyen-Orient, et l'état de décomposition dans lequel se trouvent plusieurs de ses pays, devant l'avancée fulgurante du dit « Etat islamique » (Da'ech) – qui a déjà conquis une partie de l'Irak et de la Syrie –, et face aux horreurs commises par ses armées et aux souffrances des populations,
devant le caractère inédit de ce phénomène, devant une intervention occidentale dépourvue de stratégie, devant le désarroi des opinions du monde arabe et des sociétés occidentales.

Le Manifeste des libertés vous invite à une réunion ayant pour objectifs :
- de questionner cette tragédie et de s'interroger sur l'émergence de ce nouvel acteur jihadiste sur la scène moyen-orientale,
- de renouveler le soutien à tous les démocrates de la région, pris en tenaille entre dictatures et extrémismes armés, et abandonnés à leur sort.

Lundi 20 octobre 2014
de 19 h à 22 h

Le "104" - Paris
salle 200
5, rue Curial, 75019 Paris
(métro Riquet)
www.104.fr

Avec la participation de :
Sophie Bessis, historienne, essayiste
Dominique Eddé, romancière, essayiste
Ahmet Insel, économiste, politologue
Nursel Kilic, du mouvement des femmes kurdes
Karim Lahidji, président de la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH)
Adel Ltifi, historien
Farouk Mardam Bey, essayiste, éditeur
Emmanuel Wallon, sociologue

Avec le soutien (premiers signataires) :
Sanhadja Akrouf
Hala Alabdalla
Bahman Amini
Samia Ammour
Sami Aouadi
Faramarz Bahar
Nabila Bakli
Yagoutha Belgacem
Tarek Benhiba
Fethi Benslama
Omar Bouraba
Souad Chaoui
Fouzia Charfi
Mouhieddine Cherbib
Alice Cherki
Ali Dabaj
Rolf Dagmar
Jean-Pierre Dupuis
Aïda El Amri
Driss El Kherchi
Mohammed-Lakhdar Ellala
Jean-Claude Gillet
Zine Elabidine Hamda
Mohamed Hamrouni
Mohammed Harbi
Alain Joxe
Cécilia Joxe
Abderrazak Kitar
Gilles Manceron
Abdelwahab Meddeb
Umit Metin
Gilbert Meynier
Marie-José Mondzain
Michel Morzière
Véronique Nahoum Grappe
Jack Ralite
Mylène Sauloy
François Tanguy
Nadia Tazi
Elias Warde

Agir pour le changement et la démocratie en Algérie (ACDA), collectif algérien en France
Appel d’Avignon à la solidarité avec le peuple syrien
Assemblée citoyenne des originaires de Turquie (ACORT)
Associations des Iraniens républicains de Paris (AIRP)
Association des Marocains en France (AMF)
Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF)
Association des Tunisiens en France (ATF)
Cedetim-IPAM
Collectif Urgence Solidarité Syrie
Comite indépendant contre la répression des citoyens iraniens (CICRC)
Comité pour le respect des libertés et des droits de l'homme en Tunisie (CDRLHT)
Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives (FTCR)
Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH)
Ila Souria (Pour la Syrie)
Inter-Co (Intercollectif de solidarité avec les luttes des peuples du monde arabe)
SouriaHouria
Tunisie Culture et solidarité