couverture de temps ensoleillé avec fortes rafales de vent
Autour de son ouvrage Temps ensoleillé avec fortes rafales de vent (éd. Erick Bonnier).
Animation : Farid Yaker, Président du Forum France-Algérie.

Le 12 septembre à 18h30 au restaurant Ideles, 21 rue St-Nicolas 75012 Paris. Métro Ledru-Rollin.

Entrée libre avec consommation obligatoire et possibilité de dîner sur place à partir de 20h (nombre de places limité).

Le Forum France-Algérie a le plaisir de vous inviter à une rencontre-débat avec Marie-Christine Saragosse autour de son ouvrage Temps ensoleillé avec fortes rafales de vent (éd. Erick Bonnier).

Née en Algérie avec l'Indépendance, l'auteure a suivi un parcours singulier : après avoir déménagé dans le Sud de la France avec ses parents où elle passe son enfance,  elle poursuivit des études à Sciences Po à Paris puis à l'ENA. Ses centres d'intérêt l'ont amenée à travailler dans divers secteurs : communication, affaires étrangères, audiovisuel, langues, culture... Marie-Christine Saragosse est Présidente directrice-générale de France Médias Monde (France 24, RFI, MCD). Cet ouvrage est son premier roman.

Le roman de MC Saragosse nous permet de revivre, à travers l'épopée d'une famille pied-noir de Skikda (ex-Philippeville) et avec une grande objectivité, les évènements qui ont endeuillé l'Algérie. Il permet de mieux comprendre l'engrenage infernal et la spirale de la haine qui ont détruit, à la fin de la guerre, le rêve d'une Algérie fraternelle et multi-confessionnelle. L'ouvrage nous permet également de mieux saisir et d'appréhender l'attachement viscéral des pieds-noirs à la terre algérienne, l'art de vivre qu'ils avaient développé ainsi que les nombreux éléments de symbiose qui existaient entre leur culture et celle des Algériens autochtones.

 

Un ouvrage touchant et passionnant qui nous permet de plonger dans cette page douloureuse de la relation franco-algérienne et d'en ressortir avec une volonté accrue de faire vivre la fraternité franco-algérienne à laquelle le Forum France-Algérie est si attaché.

Une belle soirée en perspective à ne rater sous aucun prétexte.

Extrait : L'Algérie, elle ne s'est pas vraiment remise de notre départ, à cause des sentiments qui ont la peau dure dans le cœur des humains, contre vents et marée, et le vent, j'en connais quelque chose ! A cause de l'histoire commune aussi, qui ne s'efface pas en claquant des doigts ou en niant l'indéniable. Alger, Philippeville, villes peuplées de fantômes, de nos fantômes. L'Algérie n'en a pas fini de se déchirer parce qu'elle ne peut s'aimer en refusant d'aimer une partie d'elle-même : nous ! Et nous, on se retrouve toujours à rencontrer "par hasard" des Algériens. Anne, à son cours de gym, avec qui elle est devenue copine ? Avec qui je l'ai retrouvée et comme chez elle, en train de servir du thé à la menthe avec des zlabias ? Avec Fatima..."