Bannière du Festival Algérie en Mouvement

Il faut être armé d’une volonté inébranlable pour s’attaquer au problème du SIDA dans un pays où le seul fait d’en parler était, il n’y a pas très longtemps, considéré comme tabou. Pourtant, c’est le combat que mène depuis quelques années Mohamed GUEMMAMA, jeune médecin spécialiste et également journaliste.
C’est un exemple de courage et de motivation que présente cet homme de 33 ans, né à Tamanrasset. Après les longues études de médecine, à l’Institut des sciences médicales d’Alger, et l’obtention du diplôme de Néphrologue, Mohamed GUEMMAMA a suivi une formation de Rédacteur- reporteur qui lui a permis de devenir présentateur du journal Amazigh (version Targui) à la télévision nationale. Urgentiste médicochirurgical à l’hôpital de Tamanrasset, son engagement associatif l’a conduit à de nombreuses activités et de multiples responsabilités.

Président de l’association Green Tea, de lutte contre le Sida et la drogue, Mohamed GUEMMAMA est, depuis 2007, le chargé de communication de l’Académie de la société civile algérienne. Il est également Coordinateur centrale du réseau d’association « Tanmya » de sa région natale Tamanrasset et membre du réseau national de lutte contre le Sida.
Dans le cadre de son activité associative à la tête de Green Tea, il a lancé le projet «Tigza» qui porte sur la création de trois clubs d’animation et de prévention contre la drogue et la toxicomanie dans les milieux de jeunes.