Bannière du Festival Algérie en Mouvement

Fondé en 2003 par l’Association Nationale Algérienne des Femmes en Communication, Res’Art est un réseau de femmes artisanes d’art (*). Son but est de soutenir ces femmes afin de leur permettre de travailler sur un réseau souple à travers toute l’Algérie. Il réunit aujourd’hui 350 femmes sur 14 wilayas.

« L’artisanat se transmettait traditionnellement de mère en fille. Mais il a été mis à mal avec le terrorisme des années 90 et les changements sociologiques, telle que la scolarisation des jeunes filles », explique Maya Azeggagh, coordinatrice du projet Res’art et co-fondatrice de l’association. « Le réseau veut être une force de solidarité économique, afin que l’artisanat féminin ne s’efface pas en Algérie. »

(*) Maghreb Emergent publie une série de portraits des participants au Festival Algérie en mouvement, qui aura lieu du 12 au 16 novembre prochain en France, à Paris, Montreuil, Nanterre et Aubervilliers.

Lire la suite sur Maghreb Émergent