Malek Bensmaïl un regard sur l'AlgérieA travers ses réalisations documentaires, Malek Bensmaïl s'immisce au coeur des problématiques de la société algérienne. Tantôt interrogeant l'histoire, tantôt filmant le quotidien d'hommes et de femmes, le style de Bensmaïl se démarque en cela qu'il est dénué de jugement. Ce coffret comporte quatre films documentaires :

  • "Des vacances malgré tout" : Ce documentaire fait le pont entre les deux rives de la Méditerranée et expose les différentes perceptions de l'immigration, de la politique algérienne et des relations franco-algériennes à travers le regard d'une famille.
  • "Aliénations" : Bensmaïl a recueilli les témoignages de psychiatres et malades mentaux, mettant ainsi en exergue les maux de la société algérienne à travers le prisme des troubles psychiatriques.
  • "Le grand jeu, élection présidentielle" retrace la campagne électorale d'Ali Benflis, opposant de Bouteflika lors des élections de 2004. Ce documentaire met le doigt sur l'opacité du pouvoir et des enjeux autour de cette campagne dans la sphère politique.
  • "La Chine est encore loin" : Bensmail s'est rendu dans le village qui a vu naître l'insurrection algérienne de 1954 et a interrogé ses habitants.

Découvrez en bonus : "Dêmokratia", une fiction sur la dictature, et également une interview du réalisateur Malek Bensmaïl par Jean-Philippe Tesse, des Cahiers du cinéma.

Lire la critique de Fabien Alloin.

Henri Alleg, fervent défenseur d'une Algérie libre et témoin majeur de la Guerre de Libération, est décédé le 17 juillet à l'âge de 91 ans. Pour défendre la liberté d'expression et dénoncer les injustices, Henri Alleg, né Harry Salem, a agi sur tous les fronts. Victime de torture pendant la guerre, il publia, avant même la libération, La Question, un ouvrage dénonçant de façon froide et précise les actes de barbarisme commis par les paras. Il poursuivit son engagement après la guerre en relançant le journal Alger républicain, qui, jugé trop dissident, fut de nouveau interdit. Dans ce documentaire réalisé en 2003 par Jean-Pierre Lledo, l'équipe de tournage a suivi Henri Alleg sur les traces de son passé. On y découvre progressivement son histoire à travers ses retrouvailles avec ses anciens compagnons militants.

Dans le même esprit que "Né quelque part" de Mohamed Hamidi, "Paris à tout prix" relate les tribulations d'une jeune Marocaine parisienne qui se retrouve contrainte de retourner dans on pays d'origine, faute de permis de séjour en règle. Reem Kerici a choisi d'évoquer les thèmes de l'immigration et des différences culturelles sur un ton léger et satirique, avec des personnages qui enchaînent les répliques cinglantes. Découvrez la bande annonce du film.

En savoir plus sur le synopsis.
Sortie en salle : le 17 juillet 2013.

 



Source : Allociné

Ce film met en scène des personnages issus de l'immigration de deuxième génération et évoque les thèmes complexes de la découverte des racines et de la recherche de son identité. En s'inspirant de sa propre histoire, le cinéaste Mohamed Hamidi a souhaité conter le parcours initiatique de Farid, fils d'immigré, amené à se rendre en Algérie pour sauver la maison familiale menacée par la construction d'un gazoduc. Le film permet de retracer le destin de celles et ceux qui ont quitté l'Algérie pour une vie meilleure en France. Découvrez la bande annonce.

Sortie en salle : le 19 juin 2013.
En savoir plus sur le synopsis.

Source : Youtube