Algérie. Région des hauts plateaux. Un jeune homme court dans la neige trainant son balluchon. Rachid est un islamiste maquisard qui regagne son village grâce à la loi de « Concorde civile ». Entrée en vigueur en 2000, elle est censée mettre fin à la "décennie noire", qui a coûté la vie à environ 200 000 personnes. La loi promet à tout islamiste repentant qui rendrait ses armes en promettant n’avoir pas de sang sur les mains, une quasi amnistie et la réinstallation dans la société. Mais la loi n’efface pas les crimes et Rachid s’engage dans un voyage sans issue où s’entremêlent la violence, le secret et la manipulation.

Sortie le 10 avril 2013.

Découvrez la Bande Annonce du film.

 

Source : YouTube

Ce film, sorti en salles le 14 novembre 2012, raconte l’histoire d’un jeune couple, Sabrina, franco-algérienne et musulmane, et Dorcy, chrétien d’origine africaine, qui décide de se marier. Pour leurs proches, c'est une aberration. Rachid Djaïdani aborde cette question avec réalisme du début à la fin.

Lire l'article d'El Watan à propos du film.

Source : YouTube

Dans cette interview accordée à TV5 Monde, la réalisatrice revient sur la genèse de son documentaire "Peur, colère et politique" qui met en scène la montée de l'islamophobie aux Etats-Unis à la suite des attentats du 11 septembre 2001.


 

Dans "Prends ta place", une série du webdocumentaire "Un été à Alger", Amina Zoubir provoque l’ordre établi et se met en scène dans des situations «réservées aux hommes». Elle joue au hittiste, investit un café maure et entre, sourire aux lèvres, chez un coiffeur pour hommes pour lui demander un brushing. Au fil des vidéos, l’artiste questionne le rapport homme-femme dans la ville.

Lire l'interview d'Amina Zoubir pour El Watan.



AMINA ZOUBIR >> Prends ta place ! >> EPISODE 1 par UneteaAlger

Episode 2 : chez le coiffeur pour hommes

Episode 3 : à la mer

Episode 4 : la vendeuse de slips

Episode 5 : le café maure

Episode 6 : le match de foot