Communiqué du Forum France-Algérie suite aux attentats de Catalogne

Profondément meurtris par les attentats terroristes qui viennent d’endeuiller l'Espagne après avoir frappés la France, l’Allemagne, la Turquie, les États Unis, la Belgique, la Syrie, la Somalie, l’Arabie saoudite, le Mali, le Cameroun, l’Afghanistan et l’Irak, l'Algérie …les membres du Forum France-Algérie s’inclinent devant la mémoire des victimes et assurent à leurs familles toute leur compassio...

0

Malgré son jeune âge, Rabehi Mohamed Amine a fait le choix audacieux d’investir le marché encore balbutiant  des énergies renouvelables en Algérie, un secteur qui recèle  d’importantes  opportunités de développement que cet entrepreneur de 33 ans a sues saisir.
Il est depuis 2006 manager de la société Solarvie, une micro-entreprise  innovante de Sidi Bel Abbes spécialisée dans  l’installation  et la commercialisation des équipements d’énergie solaire photovoltaïque.
Après une spécialisation dans la maintenance des équipements et systèmes informatiques, Rabehi Mohamed Amine obtient  en 2009 son diplôme de  Bachelor in Buisiness Administration option ingénieur d’affaire international.  

Son entreprise  s’attelle dès 2006 à l’électrification  solaire des foyers ruraux de la wilaya de Sidi Bel Abbes, et ce dans le cadre d’un programme national de  lutte contre la désertification rurale initié par le ministère de l’agriculture. En plus d’être d’utilité publique, ce projet d’électrification a permis à Rabehi Mohamed Amine de créer des liens privilégiés, en allant au plus près d’une population rurale souvent en grande difficulté.
Il entreprend par la suite (2009-2013) une série de travaux de réalisation  de systèmes de signalisation routière à base d’énergie solaire, en installant des plots lumineux solaires routiers dans divers  wilayas de l’ouest  algérien à la demande des collectivités locales.
Son expérience du terrain  et son implication dans divers projets de promotion des énergies renouvelables font de lui un acteur incontournable dans le domaine du photovoltaïque algérien.

Presse Algérienne